Traite des êtres humains au Sri Lanka: portrait d’un projet

Le projet de Save the Children et de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) contribue à renforcer la lutte du gouvernement du Sri Lanka contre la traite d’êtres humains.
Sri Lanka

29.07.2019

Le Sri Lanka est le lieu d’origine, de destination, et, dans une moindre mesure, un pays de transit pour des hommes, des femmes et des enfants qui sont exposés au travail forcé et au commerce du sexe. Au Sri Lanka, la société civile joue un rôle important dans la lutte contre la traite d’êtres humains. Le projet intitulé «Strengthening Counter-Trafficking Efforts (SCOUT)», réalisé par l’Organisation pour les migrations (OIM) en coopération avec Save the Children et six organisations de la société civile locales, vise à permettre à ces dernières de soutenir le gouvernement dans la lutte contre la traite des humains.

Objectifs atteints par Save the Children dans la lutte contre la traite d’êtres humains
Voici quel est le rôle de Save the Children au sein de ce projet:
  • Nous renforçons les capacités des organisations de la société civile, afin qu’elles soient en mesure de cerner les caractères spécifiques de la traite des enfants au Sri Lanka et de l’empêcher. Pour cela, nous élaborons un module de formation destiné à sensibiliser les représentants de ces organisations et les fonctionnaires de l’Etat à ce sujet.  
  • Nous développons des lignes directrices et des formations pour la mise en œuvre de méthodes de travail standardisées qui se concentrent sur la prévention de la traite des enfants.  
  • Nous mettons en outre à disposition des fonctionnaires chargés de l’application des lois pénales des lignes directrices portant sur les méthodes d’entretien lors de l’interrogatoire auxquels sont soumis les enfants victimes du trafic d’êtres humains.   
Dans le cadre de ce projet, Save the Children effectue également des recherches visant à évaluer l’importance de ce trafic et le nombre de cas de traite des enfants au Sri Lanka, à identifier les victimes et à les renvoyer aux autorités de protection de l’enfance. Nous réalisons également une campagne sur le thème de la traite des enfants dans les zones à haut risque.

Nous mettons en œuvre des programmes constructifs en collaboration avec des organisations de la société civile, afin de développer leurs capacités. Ensemble, nous introduisons notamment certains instruments et techniques dans les domaines de la protection des données ou des risques liés à la sécurité, ainsi qu’un soutien psychosocial, afin de pouvoir traiter de manière efficace des questions importantes concernant les victimes de la traite d’êtres humains, et en particulier les enfants. Par ailleurs, nous nous engageons pour développer les relations entre les acteurs gouvernementaux et les organisations de la société civile locales, afin d’assurer une meilleure collaboration et d’inciter les milieux politiques à agir.

Save the Children au Sri Lanka
Save the Children opère depuis 1974 au Sri Lanka, notamment dans les domaines de la protection de l’enfance, du respect des droits de l’enfant, de la formation, de la santé et de la nutrition, et fournit de l’aide en cas d’urgence et de catastrophe. Dans leurs interventions sur le terrain, nos équipes travaillent étroitement avec les communautés et les organisations locales, afin que nous puissions fournir notre aide aux enfants défavorisés.

Ensemble contre la traite des êtres humains
Un groupe de partenaires de développement, qui réalisent des projets pour la lutte contre le trafic d’êtres humains au Sri Lanka, sont rassemblés pour une première réunion commune des «organisations visant à empêcher la traite d’êtres humains au Sri Lanka». Ils se rencontreront une fois par trimestre pour échanger leurs expériences et les procédés qui ont fait leurs preuves et pour discuter des défis à relever pour leur mise en œuvre.