Trois mois après le typhon Haiyan

Dans notre rapport, les enfants philippins expriment leurs recommandations pour la reconstruction.

08.02.2014
Il y a trois mois, l’ouragan dévastateur Haiyan frappait les Philippines. Presque six millions d’enfants ont été touchés, plus de quatre millions de personnes sont sans toit, plus de 6 000 ont péri. De nombreux enfants ne peuvent toujours pas aller à l’école.

Dans notre nouveau rapport «See me, ask me, hear me», nous montrons comment les petits Philippins ont vécu le typhon et ce qu’ils souhaitent pour l’avenir.

Notre rapport établit que ces enfants aimeraient, à l’avenir, être mieux préparés aux catastrophes. De nombreux adolescents désirent apprendre à construire un abri pour leur famille ou à pêcher du poisson.

«Vous devez nous aider à voler de nos propres ailes»

Sofia, 15 ans, d’Estancia, déclare: «Nous avons besoin d’aide pour reprendre pied après cet ouragan. Nous devons apprendre à nous préparer à de futures catastrophes. Nous ne voudrions pas recevoir seulement de l’argent et des cadeaux. Vous devez nous aider à voler de nos propres ailes.»

Jérôme Strijbis, directeur général de Save the Children Suisse, commente: «Il ne s’agit pas seulement de fournir des biens de première nécessité aux communes concernées. Nous devons garantir que l’infrastructure et la préparation aux catastrophes soient améliorées – et écouter les enfants.»

Concrètement, nous investissons dans des systèmes d’alarme précoce, notamment dans les écoles. Nous luttons contre la pauvreté et l’inégalité, car elles fragilisent les familles lors de catastrophes.

Aidez-nous à la reconstruction!