Une crise alimentaire menace le Sud-Soudan

Le conflit s’éternise au Sud-Soudan. Des dizaines de milliers de personnes ont été tuées, des centaines de milliers sont sans abri. Des fillettes et des garçons sont recrutés par des groupes armés. Aujourd’hui, une crise alimentaire sans précédent menace le pays.


Mutter mit ihren Kindern aus dem Südsudan.

03.06.2014
Les combats qui ont éclaté en décembre 2013 ont des conséquences particulièrement catastrophiques pour les enfants. Des centaines de milliers de personnes sont en fuite, des milliers d’enfants ont été séparés de leurs parents. Les populations cherchent refuge dans les bases de l’ONU ou dans des villes moins fortement touchées par les combats. De nombreuses personnes se rendent dans la brousse, où ils ne disposent ni d’abris, ni d’eau potable et ne bénéficient d’aucune aide humanitaire.

Un quart des enfants soignés souffre de sous-nutrition

L’ONU met aujourd’hui en garde contre une crise alimentaire imminente, qui touchera des millions de personnes. Nos équipes sanitaires ont examiné jusqu’à présent plus de 50 000 enfants – un quart d’entre eux sont sous-alimentés. Nous les aidons à survivre en leur distribuant de la nourriture thérapeutique.

Nous aménageons en outre des salles de classe provisoires et permettons ainsi aux enfants de bénéficier d’une éducation scolaire malgré cette situation de crise. Au moins 9000 enfants ont été recrutés par des groupes armés depuis le début du conflit – dans nos espaces spécialement conçus pour les enfants, nous protégeons les fillettes et les garçons d’un tel destin et aidons les enfants concernés à se réinsérer dans la société.

Grâce à notre travail de longue date dans la région, nous pouvons soutenir immédiatement et durablement les enfants et leurs familles en collaboration avec nos partenaires locaux. 

Aidez-nous à les aider, dès aujourd’hui.