Irak – un million de personnes en fuite

Des troupes de l’«Etat islamique» (EI) ont pris la 2e plus grande ville d’Irak, Mossoul. Des milliers de personnes sont en fuite. Et la situation ne semble pas vouloir se calmer.


Irak

12.06.2014
Dans la ville de Mossoul, l’EI a pris le contrôle des bâtiments administratifs ainsi que des établissements publics et des grands axes. 650 000 habitants de Mossoul fuient le chaos et la violence, et plus d’un demi-million de personnes ont été contraintes de quitter d’autres villes irakiennes. En tout, 1,2 millions de personnes sont en fuite. En même temps, l’Irak héberge environ 217 000 réfugiés syriens. Ainsi, l’Irak est-il en train de vivre l’un des plus importants et des plus rapides déplacements de populations de son histoire récente.

Accès à l’aide humanitaire plus difficile

Les familles ont dû prendre la fuite en l’espace de quelques minutes et n’ont quasiment pu rien emporter. Elles ont besoin de soutien de toute urgence. L’accès à l’aide humanitaire est difficile. Les familles restées dans la ville de Mossoul sont particulièrement vulnérables; il est presque impossible pour l’instant de les atteindre pour les ravitailler.

La plupart des gens fuient vers les zones kurdes du pays, qui sont déjà submergées par le flot de réfugiés. Les organisations internationales ont commencé, en collaboration avec le gouvernement, à aménager des camps de réfugiés pour les personnes déplacées. Save the Children est sur place et, avec les autorités locales et des organisations partenaires, nous distribuons de l’eau, de la nourriture et des kits d’hygiène aux réfugiés. Dans nos espaces protégés pour les enfants, nous nous occupons des fillettes et des garçons, les protégeons de la violence et de l’exploitation et veillons à ce qu’ils bénéficient d’un suivi psychologique. Dans des situations de crise, les enfants doivent souvent interrompre leur éducation scolaire. C’est la raison pour laquelle nous installons des salles de classe provisoires pour les personnes déplacées et formons des enseignants. Nous permettons ainsi aux enfants de poursuivre leur scolarité malgré la crise.

Jusqu’à ce jour, nous avons fourni de l’aide à presque 89 000 personnes en Irak – mais beaucoup d’autres ont besoin de notre aide. Notre objectif est d’atteindre 240 000 personnes, dont 150 000 enfants.