Rapports et études

Enfances volées

Arwa, Irak
Juin 2017 – Lancé de sorte à coïncider avec la Journée mondiale de l'enfance le 1 juin, notre rapport montre qu'au moins 730 millions d'enfants sont privés d'enfance.
Un quart des enfants à travers le monde sont privés d'enfance. Les raisons incluent aussi bien l'extrême violence que les conflits qui poussent souvent les familles à quitter leur maison, le mariage et les grossesses précoces, le travail des enfants, les problèmes de santé et l'impossibilité d'aller à l'école. Le rapport inclut un indice mondial classant les pays selon que l'enfance y est la plus et la moins menacée. La Suisse occupe la 16ième place.

Blessures invisibles

Layla*, fünf, und ihr Bruder Saeed, drei, in einer verlassenen Tankstelle in Syrien, wo sie und ihre Familie jetzt leben.
Mars 2017 – Une nouvelle étude sur la santé psychique des enfants syriens témoigne des conséquences psychologiques fatales de la guerre.
Parmi les enfants syriens, les cas d’énurésie nocturne, de troubles du langage ainsi que l’abus d’alcool et de drogue se multiplient.

L’étude – la plus vaste de ce genre –, révèle une véritable crise de santé psychique chez les enfants syriens. Dans le cadre de cette étude, Save the Children et ses partenaires ont interrogé plus de 450 enfants, jeunes et adultes de sept gouvernorats syriens.