Réchauffer des cœurs d'enfants

Avec votre don, offrez à des enfants les plus défavorisés un réconfort. Aidez dès maintenant!

Donner

Suisse

Espaces protégés pour les enfants
En Suisse, une demande d’asile sur trois est déposée par un enfant. Ces mineurs ont besoin de soutien et de protection, afin de surmonter les événements souvent terribles qu’ils ont vécus et pouvoir être à nouveau ce qu'ils sont – des enfants. C'est pourquoi, en collaboration avec les autorités responsables, nous gérons des espaces protégés qui leurs sont réservés dans les centres d'hébergement pour requérants d'asile.

En 2016, plus de 9 000 enfants ont demandé l’asile en Suisse. La plupart proviennent d’Afghanistan, d’Irak, de Syrie ou d’autres zones de conflit ou de crise. Bon nombre d’entre eux ont été victimes de violence et d’abus dans leur pays natal ou lors de leur fuite. Pour surmonter les traumatismes vécus, ils ont besoin d’être pris en charge le plus rapidement possible.

C’est dans ce but que, dans le cadre d’un projet pilote réalisé en collaboration avec le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) et l’AOZ, organisation spécialisée en matière d’intégration, nous gérons des espaces protégés pour les enfants dans les centres d’hébergement de requérants. En 2016, nous avons ouvert les premiers dans le Centre d’enregistrement et de procédure de Kreuzlingen / TG, ainsi que dans le Centre d’accueil temporaire Halle 9 à Oerlikon / ZH.

Le programme des espaces protégés, qui a fait ses preuves et est reconnu dans le monde entier, vise à garantir un suivi professionnel aux enfants qui, pendant ou après une situation de crise, sont obligés de vivre dans des camps de réfugiés, des centres de requérants d’asile ou autres formes d’hébergement temporaire. Ces espaces offrent aux enfants concernés un refuge sûr. Des activités ludiques et de développement personnel adaptées à leur âge, ainsi qu’un soutien psycho-social, leur sont proposées, ce qui leur permet de renforcer leurs mécanismes d’assimilation. Dans ces espaces, ils peuvent enfin retrouver une certaine normalité et stabilité.

Le personnel qui y travaille est spécialisé dans la protection de l’enfance et dans le traitement des enfants vulnérables, et dispose de compétences interculturelles. Les enfants sont stimulés de manière ludique au niveau cognitif et social. Cela est particulièrement important, pour qu’ils puissent reprendre leur scolarité : bon nombre d’entre eux ont en effet fui pendant des mois ou des années, et n’ont plus été à l’école depuis longtemps.

Jusqu’en 2018, notre objectif est de gérer quatre à cinq espaces protégés dans les centres d’hébergement de requérants d’asile en Suisse : nous assurons le bon fonctionnement opérationnel ainsi que la formation du personnel et nous aménageons les espaces avec des meubles et des jouets adaptés à l’âge des enfants.

Parallèlement, nous voulons soutenir les autorités, les organismes concernés et autres partenaires dans le suivi des enfants réfugiés et établir des standards en matière de traitement des jeunes requérants et de protection des enfants. Nous satisferons ainsi aux exigences du Comité de l’ONU des droits de l’enfant, qui surveille l’application de la Convention relative aux droits de l’enfant en Suisse. Lors de son dernier contrôle en 2015, le Comité a exigé que les centres d’hébergement pour requérants d’asile soient mieux adaptés aux enfants.