Suisse: espaces protégés pour les jeunes et les enfants

Pendant et après une fuite, les enfants sont particulièrement vulnérables. Bon nombre d’entre eux ont été témoins de choses très dures ou ont été victimes de violence, d’abus ou de négligence. Afin de surmonter les événements terribles qu’ils ont vécus, ces enfants ont besoin d’une protection, d’un soutien et d’une prise en charge qui tiennent compte de leurs besoins. Pour cela, Save the Children s’attache à garantir une prise en charge de qualité et propice au développement personnel des enfants, ainsi qu’un hébergement sûr et adapté aux enfants et aux jeunes mineurs dans des centres pour requérants d’asile en Suisse.

Le projet pilote d’espaces protégés pour les jeunes et les enfants 

En 2018, 41 % de toutes les demandes d’asile en Suisse étaient déposées par des enfants. Plus d’un quart des jeunes filles et garçons concernés avaient moins de six ans (naissances comprises). Le taux de protection de ces enfants s’élevait à 85 %, ce qui signifie que plus de huit enfants sur dix ont obtenu le droit de rester en Suisse. Plus ces enfants reçoivent un soutien tôt, plus leur entrée à l’école et leur intégration dans la société seront réussies.

C’est dans ce but que, en collaboration avec AOZ, organisation chargée de la gestion des centres de requérants d’asile, et le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM), Save the Children Suisse a lancé en 2016 un projet pilote destiné à constituer des espaces protégés pour les enfants dans les centres d’hébergement de requérants. Après une première expérience positive avec le Centre d’accueil temporaire Halle 9 à Oerlikon (Zurich), un deuxième espace a été ouvert en septembre 2016 dans le Centre d’enregistrement et de procédure (CEP) de Kreuzlingen (Thurgovie). En septembre 2017, le troisième et, pour le moment, dernier espace a été créé au sein du CEP de Berne, de nouveau en collaboration avec le SEM et un nouveau partenaire, l’ORS. A cette occasion, le programme a été élargi à un espace protégé pour les jeunes.

Qu’est-ce qu’un espace protégé pour les jeunes et les enfants?

Le programme des espaces protégés, qui a fait ses preuves dans le monde entier et a fait l’objet d’un processus d’évaluation, vise à garantir une protection et un soutien professionnels pour les enfants et les jeunes mineurs qui, pendant ou après une situation de crise, vivent dans des centres d’hébergement collectifs. Le programme peut être mis en œuvre partout sur la planète, par exemple dans le cadre d’un hébergement d’urgence après une catastrophe naturelle, dans les camps de réfugiés du pays de départ ou d’un pays de transition, ainsi que dans les centres d’hébergement de requérants d’asile des pays d’arrivée. Si les conditions d’existence des enfants sont souvent très différentes, ils ont toutefois en commun le fait de se trouver dans une situation déstabilisante à la suite d’une crise.
 
Le programme de Save the Children pour des espaces protégés offre aux enfants et aux jeunes un lieu d’apaisement afin de les aider à surmonter ce qu’ils ont vécu. Un refuge sûr, des activités de développement personnel adaptées à leur âge et des structures claires permettent aux enfants de retrouver une certaine normalité et une certaine sécurité et, partant, de leur donner des repères et des éléments de stabilité. Le personnel qui travaille dans ces espaces est spécialisé dans la protection de l’enfance et dans la prise en charge d’enfants vulnérables, et dispose de compétences interculturelles.

Transmission et renforcement du projet à long terme
 
Fin août 2018, Save the Children a mis un terme au projet pilote. Au total, plus de 1000 filles et garçons réfugiés ont bénéficié d’une prise en charge professionnelle et adaptée à leur âge jusqu’à 5 jours par semaine. Tout au long du projet, Save the Children était responsable de la mise en œuvre opérationnelle du programme et de l’adaptation des espaces protégés pour les enfants. Save the Children a organisé une formation de douze mois à la prise en charge psychosociale des enfants et à la protection de l’enfance pour les collaborateurs, afin que ceux-ci poursuivent le programme seuls après le processus de transmission du projet.
 
Les retours montrent que les espaces protégés pour les enfants et les jeunes ont des conséquences inattendues: ces espaces bigarrés, joyeux, les moments rassurants qu’ils permettent et la certitude que les enfants sont bien pris en charge influent de manière positive sur l’atmosphère d’un centre. 
  
Il s’agissait, avec ce programme, non seulement d’établir une prise en charge professionnelle, mais également de transmettre aux collaborateurs des centres les principes d’un accompagnement psychosocial pour qu’ils les intègrent à long terme dans leur pratique. Le modèle de prise en charge élaboré à cette fin est mis en œuvre de manière autonome par AOZ et ORS, les organisations chargées de la gestion des centres, depuis la fin de l’essai pilote, et il est applicable dans d’autres centres d’hébergement de requérants d’asile en Suisse. Ainsi, à l’avenir, davantage d’enfants réfugiés en Suisse pourront bénéficier de l’action de Save the Children et avoir accès à un accompagnement adapté à leur âge. Avec ces activités, Save the Children contribue à améliorer durablement la situation en matière de prise en charge et d’hébergement des enfants réfugiés en Suisse, à renforcer leurs ressources le plus tôt possible et à encourager leur développement et leur intégration.

Soutien aux centres d’hébergement, aux autorités et aux responsables 

L’expertise et l’expérience de Save the Children en matière d’accompagnement de la petite enfance, de prise en charge, d’hébergement et de protection d’enfants et de jeunes réfugiés, ont été mises en pratique à de nombreuses reprises. Au terme du projet pilote, nous mettons notre expertise et notre expérience à disposition partout en Suisse pour instaurer durablement des standards de qualité en ce qui concerne la prise en charge, l’hébergement et la protection des enfants réfugiés.
Nous proposons des conseils spécialisés et ciblés, des formations continues axées sur la pratique et des outils pour les autorités, les organisations partenaires et les personnes chargées de la prise en charge. Certains cantons et certaines communes doivent en effet améliorer de façon urgente leur soutien aux enfants vulnérables.

N’hésitez pas à nous interroger sur les services que nous proposons.